INDIGÈNES pour ceux qui aiment l’histoire, voyager, découvrir, …

Caluga ou Menthe a souhaité que cette thématique porte, pour sa première collection, sur un peuple persécuté du sud du Chili, les Indiens Selk’nam. Les visuels sélectionnés ont été retravaillés et traités dans des couleurs éclatantes. Parler des minorités et les mettre en avant reste une priorité forte pour Caluga ou Menthe.

Caluga ou Menthe pour se faire plaisir !

Indigènes

Il y a 4 produits.

Affichage de 13-16 de 16 article(s)

Filtres actifs

T-shirt - Quatre archers

37,00 €

La thématique "Indigènes" que je propose avec CALUGA ou MENTHE présente un petit peuple amérindien disparu depuis le milieu du vingtième siècle, les Selk’nam. Ces chasseurs nomades habitaient la Grande Île de Terre de Feu. Ils étaient chasseurs et cueilleurs et vivaient principalement du guanaco qu’ils chassaient avec de petits arcs et des flèches à pointe en pierre.En 1905, il ne restait plus que 500 Selknam sur une population estimée à 4000 en 1880. Quelques-uns furent pris en charge et survécurent auprès de missions salésiennes de Terre de Feu, où ils furent sujets à des épidémies à la suite de maladies contractées auprès des colons.

T-shirt - Selk'nam duo

37,00 €

La thématique "Indigènes" que je propose avec CALUGA ou MENTHE présente un petit peuple amérindien disparu depuis le milieu du vingtième siècle, les Selk’nam. L’une des cérémonies les plus importantes des Selknam, le « hain », tenait au passage à l’âge adulte. Les hommes adultes étaient peint de noir, rouge et blanc, et portaient masques et fourrure pour personnifier les esprits tant redoutés. Le modèle « Selk’nam duo » représente cette coutume.

T-shirt - SELK'NAM SOLO

37,00 €

La thématique "Indigènes" que je propose avec Caluga ou Menthe présente un petit peuple amérindien disparu depuis le milieu du vingtième siècle, les Selk’nam. L’une des cérémonies les plus importantes des Selknam, le « hain », tenait au passage à l’âge adulte. Les hommes adultes étaient peint de noir, rouge et blanc, et portaient masques et fourrure pour personnifier les esprits tant redoutés. Le modèle « Selk’nam solo » représente cette coutume.

back to top